Littérature

Vous trouverez ci-dessous une liste des livres norvégiens traduits en français ces dernières années. En savoir plus

Photo: Bendik Kaltenborn.

L’Ambassade de Norvège s’est associée aux maisons d’édition Jippi Forlag et No Comprendo press pour proposer au public francophone un recueil présentant la bande dessinée norvégienne indépendante. En savoir plus

L'Ambassade de Norvège s'était associée en 2008 à Livres au trésor, le centre de ressources en Seine-Saint-Denis sur le livre de jeunesse et à Jean-Baptiste Coursaud pour réaliser une brochure sur différents aspects de la littérature norvégienne pour la jeunesse. La première édition épuisée, l'Ambassade propose à l'occasion du Salon du Livre de Paris, une nouvelle édition mis à jour de cette... En savoir plus

Hanne Ørstavik. 
Photo: Linda B. Engelberth.

À l'occasion de la parution en France de son roman « Place ouverte à Bordeaux » aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia (traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier), Hanne Ørstavik participera à deux rencontres : le mardi 14 octobre à la libraire La Colline aux livres à Bergerac et le mercredi 15 octobre à 18h30, à la librairie La Machine à Lire à Bordeaux. En savoir plus

Après « La Société des jeunes pianistes » et « L'Appel de la rivière », les éditions JC Lattès publient le dernier tome de la trilogie de Ketil Bjørnstad, « Fugue d'hiver », d'après la traduction du norvégien de Jean-Baptiste Coursaud. En savoir plus

Les éditions Didier Jeunesse publient le deuxième album et la suite des aventures très pittoresques d’Ina, la grande soeur, et Aslak, le petit frère, deux enfants débordants d’imagination et sacrément débrouillards. Après « Ina et Aslak, apprentis bûcherons », paru l’an dernier, voici donc « Ina et Aslak, opération dynamite », de Tore Renberg et Øyvind Torseter, traduit du norvégien par... En savoir plus

Les éditions Magnard Jeunesse publient « La Chanson du nez cassé » d’Arne Svingen, traduit du norvégien par Aude Pasquier. Après « Ivoire Noir », paru en 2010 au Rouergue, l’auteur livre un récit enlevé, qui se lit comme un thriller et traite de sujets difficiles, telles les relations familiales, sur un ton juste, non dénué d’humour. En savoir plus

Herbjørg Wassmo. 
Photo: Rolf M. Aagaard.

À l’occasion de la parution de son nouveau roman « Ces instants-là » aux éditions Gaïa, la romancière Herbjørg Wassmo participera à deux rencontres publiques à Paris : la première le jeudi 11 septembre, à 20h, à la librairie L'attrape-cœurs, dans le 18e, et la seconde, le vendredi 12 septembre, à 19h30, à la librairie Atout Livre, dans le 12e. En savoir plus

Les éditions Cambourakis initient un travail de longue haleine de publication de nouvelles traductions d'œuvres de Tarjei Vesaas. Le premier à paraître est « Palais de glace ». Cette nouvelle traduction – modernisation prudente – de ce classique intemporel de la littérature scandinave, est signée Jean-Baptiste Coursaud. En savoir plus

Quelques mois après la parution de « Super », les éditions Thierry Magnier publient un deuxième roman d’Endre Lund Eriksen, « L’été où papa est devenu gay ». Ce dernier est traduit du norvégien par Aude Pasquier. En savoir plus

Les éditions Denoël publient la suite de « La Mort d’un père » de Karl Ove Knausgaard, d'après la traduction de Marie-Pierre Fiquet. Après le deuil, l'auteur continue son récit magistral avec le coup de foudre, la fusion et la séparation, toutes les étapes du sentiment amoureux. En savoir plus

Trois ans après la parution de « Cent ans », les éditions Gaïa publient le nouveau roman tant attendu d'Herbjørg Wassmo, « Ces instants-là », traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier. En savoir plus

Gunnar Staalesen nous revient avec son incontournable privé, Varg Veum, pour une sombre histoire de double meurtre. Ce nouveau roman de la série Veum, « L'enfant qui criait au loup », est publié aux éditions Gaïa et traduit du norvégien par Alex Fouillet. En savoir plus

Premier roman d’une trilogie paru en 1989, et premier roman de Nygårdshaug traduit en français, « Le Zoo de Mengele » paraît aux éditions J’ai lu, d'après la traduction d'Hélène Hervieu et Magny Telnes-Tan. Il s’agit d’un thriller dont les protagonistes sont des victimes de la mondialisation. Un jeune chasseur de papillons d’Amazonie, Mino, voit son village et sa forêt détruits, et son peuple... En savoir plus

Après « Le sixième homme » et « Opération Fritham », les éditions Gaïa publient « Vodka, pirojki et caviar » de Monica Kristensen, d'après la traduction de Loup-Maëlle Besançon. En savoir plus

Conjointement à la réédition de « Naïf. Super. », les éditions Gaïa publient « Jours tranquilles à Mixing Part » d’Erlend Loe, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud. En savoir plus

Suite au succès de « Naïf. Super. » d’Erlend Loe, paru pour la première fois en France en 2003, les éditions Gaïa rééditent ce roman, à l'occasion de la sortie de « Jours tranquilles à Mixing Part ». En savoir plus

Après la série des Garmann, les éditions Albin Michel Jeunesse publient « Le ciel d’Anna », de Stian Hole, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud. En savoir plus

Photo: JonathanCohen / licenses creative commons.

L’été arrive, il est temps de choisir quelques romans à lire tranquillement pendant les vacances. Voici quelques idées parmi les publications norvégiennes de ces derniers mois… En savoir plus

Aksel Sandemose

Les Presses Universitaires de Caen publient « Un fugitif recoupe ses traces... Récit de l’enfance d’un meurtrier » d’Aksel Sandemose, écrivain norvégien incontournable du XXe siècle. Ce roman a été traduit du norvégien par Alex Fouillet. En savoir plus